Aujourd'hui j'accueille...

Uncategorized Jul 17, 2020
 

J'ai écrit ce texte le 21 juin 2020... 

 

Dans mon carnet, mon compagnon de route. J'écris dans un carnet depuis mon adolescence. Pas nécessairement tous les jours, mais en tout cas dès que je ressens le besoin de déposer des pensées. 

L'écriture a ce pouvoir incroyable de libérer le mental, de réguler les émotions, de prendre de la hauteur par rapport à une situation, de clarifier des noeuds. 

Ce que j'adore avec le fait d'écrire régulièrement dans mon carnet, c'est d'aller relire plusieurs jours, semaines, mois plus tard ce que j'ai écrit. 

 

Et c'est ce qui s'est passé cette semaine. J'avais un rendez-vous à Bruxelles, près de la magnifique Abbaye de la Cambre, rendez-vous pour lequel je suis arrivée une demie-heure trop tôt. Et en attendant, je me suis posée sur un banc dans le parc autour de l'Abbaye. J'ai commencé à relire mes notes et je suis tombée sur ces pensées du 21 juin. Et j'ai réfléchi à tout ce qui s'était passé depuis... 

 

Accueillir ce qui est. Accueillir ce qui vient. 

Arrêter de lutter contre ce sur quoi nous n'avons aucun contrôle, aucune influence. 

Reconnaître ce qui est. Admirer ce qui nous entoure. Remercier pour tout ce que l'on a. 

Prendre le temps de se poser, de respirer, de vivre, de remercier. 

Prendre le temps de pardonner. 

Pour pouvoir avancer. 

 

On me demande souvent comment je fais pour garder ma confiance, ma sérénité et mon optimisme. 

Franchement, parfois je me le demande aussi. 

Ce que je sais, ce que je sens, c'est que ça fait moins mal d'être confiante, sereine et positive que d'être frustrée, en colère, dans le doute. 

Toutes ces émotions que l'on retient, qui nous détruisent de l'intérieur à petit feu parce que nous cherchons à lutter contre. 

 

Et si, au lieu de lutter contre, nous apprenions à les regarder telles qu'elles sont, à les reconnaître, à les écouter. Parce que ces émotions désagréables, elles ne sont pas là pour nous embêter, elles sont là pour nous révéler quelque chose, pour nous transmettre des messages. Ce sont en quelque sorte des messages de notre corps et de notre coeur, que notre mental tente d'interpréter, de juger, de bloquer (il est doué pour ça avouons-le!). 

 

Et si nous prenions le temps de nous poser et de dialoguer avec nos inconforts? 

Et si nous prenions le temps de nous poser et d'écouter les messages de notre corps et de notre coeur? 

Et si nous prenions le temps de nous poser et d'accueillir la vie tout simplement? 

 

Qu'est-ce qu'il se passerait selon vous? 

 

 

 

Close

50% Complété

Inscris-toi à ma newsletter

J'envoie chaque vendredi des tranches de vie, des inspirations, les activités et lancements en avant-première. 

Tu pourras te désinscrire à tout moment en cliquant sur "Unsubscribe/Désinscrire" en bas de mes mails.